Devoir de mémoire


 

Le Colonel y était sensible et attaché. Peut être est ce le fait de ceux, qui, a leurs cotés, ont vu tomber des camarades…

Pendant des décennies, la corporation, a essayé de se montrer discrète, a adopté un profil bas, a préféré les chemins de l’ombre. C’était le prix à payer pour pouvoir écrire de nouvelles pages de l’histoire du « Groupe des Experts Volontaires ».

Aujourd’hui, au travers de Orbs Patria Nostra, nous nous exposons au grand jour, nous sortons de notre petite caste, et nous offrons a tout un chacun la possibilité de rejoindre notre association.

Le livre de l’histoire du « Groupe des Experts Volontaires » s’est refermé, plus aucun chapitre, plus aucune page ne sera écrite, si ce n’est, peut être, celle de notre association. Plus aucun expert volontaire, plus aucun soldat de fortune, plus aucun soldat libre, ne servira sous les ordres du colonel Denard ! Nous sommes les derniers à l’avoir fait.

Nous qui l’avons servi, nous qui l’avons connu, sommes maintenant les dépositaires de ce devoir de mémoire. Si nous nous refermions sur nous même, nous disparaîtrions définitivement, et avec nous la mémoire de tous ceux qui en laissant leur vie sur la piste, ont permis que l’aventure du Groupe des Experts Volontaires se poursuive, ont permis que de nouvelles pages soient écrites, ont permis que nous vivions nos rêves.

Quelques lignes pour témoigner, une anecdote, un commentaire, une photo commentée, contribueront à ne pas oublier, à ne pas LES oublier.

 


 

La grande aventure des Mercenaires

Depuis Machiavel, on annonce régulièrement la fin des mercenaires, et pourtant ils renaissent sans cesse. On les appelle : « chiens de guerre », « affreux », ou plus sympathiquement « soldat de fortune », quand ce ne sont pas « les putains de l’impérialisme ».

cliquer

En Angola avec l’Unita pour la C.I.A. – Mémoires de Michel LOISEAU « Bosco ».

Bosco; une autre figure de notre microcosme. Ancien Commando Jaubert; Indochine, Algérie, il servit sous la bannière OPN aux opérations du Biafra, d’Angola, du Bénin, des Comores 78 et 95. Extraits de ses mémoires inachevées…

cliquer

Témoignage de Roger DEHERDER

Congo 65 – Dans les plantations de Nendaka Ancien du 1 er REP Sergent (chef de voltige), je pars à nouveau vers l’Afrique, mais cette fois plus au sud, au RD Congo. Arrivé au 1 er Choc de Denard dès les premiers jours, je participe à l’échauffement sur Yangambi. Ensuite je rejoins Paulis avec tout le 1 er Choc qui s’est agrandi avant l’Opération Wamba.

cliquer

07 avril 1929 – 7 avril 2011

Bon anniversiare mon Colonel !C’est aujourd’hui votre date anniversaire et c’est aujourd’hui que le livre de Katia, l’une de vos enfants, va être publié. Elle nous a assuré que cela n’était « même pas fait exprès », ce qui confirme bien qu’il n’y a pas de hasard !!!

cliquer

Témoignage de Gilbert HENRIVAUX

Avec d’autres Belges, j’ai rejoint le 1 er Choc de Bob Denard en Mars 1965 à Stanleyville. J’avais 26 ans. Ancien de la Légion, j’avais décidé de partir dans ce coin d’Afrique pour connaître d’autres sensations.

cliquer

Témoignage de Freddy THIELMANS

D’origine belge, Freddy fut des épopées katangaises, yéménites, congolaises, et plus tard rejoignit la GP des Comores.

Un épisode de l’épopée katangaise m’est revenu en mémoire à la suite d’un article sur le commandant Faulques (La Nouvelle Revue d’Histoire, Mai-Juin 2004) pour nous à l’époque Colonel Faulques.

cliquer

Le Congo, le plus grand cimetière des Mercenaires

Durant 1965,1966 et 1967 du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest de ce pays, plus d’une centaine de mercenaires sont morts. En l’espace de 32 mois de nombreux mercenaires sous les ordres de Denard, de Hoare et de Schramme sont tombés au combat.

cliquer

Ma vie avec Bob Denard

Marie-Elise Denard, la veuve du Colonel, évoque sa vie avec le Colonel…

cliquer

La Der des Ders – Comores 95 – Mémoires de Michel LOISEAU « Bosco ».

Bosco; une autre figure de notre microcosme. Ancien Commando Jaubert; Indochine, Algérie, il servit sous la bannière OPN aux opérations du Biafra, d’Angola, du Bénin, des Comores 78 et 95. Cette opération fût pour lui la Der des Ders. Extraits de ses mémoires inachevées…

cliquer

Les derniers hommes de DENARD

C’est fini , il n’y aura plus de Soldats de fortune , d’Affreux, de guerriers qui auraient pu servir sous les ordres du Colonel Denard. Denard s’en est allé, avec lui toute une époque.

cliquer

Ces hommes, combattants obscurs

De part le monde, il y a toujours eu des hommes qui partent au combat volontairement.Des hommes qui partent sans Sécu, sans congés payés , sans ticket resto.Ils partent sans les honneurs d’un beau défilé, sans espoir de médailles.Sans hommages pour leurs morts.Mais ils partent….. !

cliquer

Ode a ceux de notre corporation

C’étaient des hommes. Avec leur odeur de cuir, de sueur et d’armes de guerre.
Ils viennent d’un autre temps, d’un autre ciel.
Ce sont les derniers fidèles d’une austère religion, celle du courage et de la mort.
Pirates ou chevaliers, terribles ou fraternels, ce sont les hommes de guerre.
Seuls, ils échappent au grotesque d’une époque dérisoire, ils viennent d’un monde où l’on ne triche pas.

cliquer

28 septembre 1995
28 septembre 2009

28 septembre 2009 … nous en avons presque oublié que cette date commémore le 14 eme anniversaire de l’opération Kashkazi. La date de cette opération, petite sœur de l’opération du 13 mai 1978 ne restera pas gravée dans les mémoires. Son aînée, il est vrai, a hérité d’une date de naissance plus symbolique, plus historique … Mais surtout, l’opération du 13 mai 1978 allait donner naissance à l’épopée Comorienne, à la réalisation d’un des rêves du Colonel, à la Garde Présidentielle.

cliquer

Raid sur Cotonou
Témoignage Alain Marc

Je suis ancien sous-officier de l’armée française. A la fin de mon contrat, dégoûté par l’esprit de fonctionnaire qui règne parmi nos cadres, j’ai cherché des gens susceptibles de m’engager comme mercenaire. Dans la première quinzaine de décembre 1976, par l’intermédiaire d’amis, on me proposait un coup en Afrique…

cliquer

A la recherche des otages Congo 65

Lors de la rébellion communiste de 1964 à 1966 qui embrasa le Nord- Est du RD Congo, les rebelles Muleliste ont pris en otages les sœurs Belges et une civile au total 16 personnes. Ces otages ont été capturés par les rebelles avant la prise de la ville de BUTA par le 1er CHOC de Denard , début Juin 1965.

cliquer

Retrouvailles avec les Soeurs otages de Buta.

46 ans après …Ces 9 et 10 Avril 2011, DEHERDER Roger, DINANT Eddy , HENRIVAUX Gilbert, LAPONTERIQUE J-C et SPEECKAERT Georges, tous Anciens du 1er Choc au Congo 1965 , se sont rendus dans le nord de la Belgique pour rendre visite aux Soeurs qu’ils avaient libérées alors qu’elles étaient retenues en otage, le 27 juin 1965.

cliquer

Témoignage de JC LAPONTERIQUE

Ancien du 1 er Choc de Denard 1965 , Section Voltige de Bruni. Libération des otages et prise des villes de Wamba , Buta , Aketi et Bumba.

cliquer

Témoignage de Louis GILBERT

Gilbert Louis était avec le colonel DENARD au Congo, en 1965 – 1966 .

cliquer

La cuisinière du Vulcain

Pour l’operation des Comores 95, le Colonel avait pensé qu’une femme parmi l’équipage, permettrait de moins attirer l’attention au moment des préparatifs de départ, quand le bateau était encore à quai aux vues de tous et surtout des autorités portuaires hollandaises.

cliquer

Mektoub, c’était écrit…

Comme quelques camarades de ma génération, encore très jeune, (trop jeune ?), j’ai rejoint le Groupe des Experts Volontaires en passant par la Garde Présidentielle des Comores… la GP ! En quelques lignes, voila comment cela s’est passé, et comme je veux le croire, quelque part, c’était écrit !

cliquer

 


 
©2008-2017 ORBS Patria Nostra - Tous droits réservés - Contact - Site réalisé par |iN| iNuage