OPS Congo - Echec à l'Armée Populaire de Libération

La 2e brigade du front de Fizi, commandée par le colonel AZURUNI, occupa sans combattre Baraka et Kalundu le 28 mai. Ces localités portuaires situées au bord du lac Tanganyika devinrent des centres de ravitaillement importants pour la rébellion, car elles permettaient le déchargement des armes envoyées de Kigoma.

Le mois suivant, les Babembe s’emparèrent de la centrale électrique de Bendera et du port d’Albertville abandonné par l’ANC en pleine panique. Nicolas OLENGA y fut accueilli le 19 juin en tant que « responsable des opérations de guerre » sur le terrain et il n’hésita pas un seul instant à s’auto-attribuer le grade de général. Il suivait l’exemple de Louis BIDALIRA, autre général auto-proclamé après la chute d’Uvira.

Le bataillon de l’APL formé sur place fut commandé par Ismaili BELUCHI. A la même époque, Stanleyville connut une première alerte lorsque dans la nuit du 21 au 22 juin, des rebelles réussirent à pénétrer dans le camp Ketele et dans le camp du 18ème Bn commando, dont la garde fut maîtrisée. Ils s’emparèrent de 536 armes diverses.

Le 11 juillet 1964, Gaston SOUMIALOT, qui avait rejoint Nicolas OLENGA à Albertville, lui donna pour instructions à d’occuper le district du Sankuru, de s’emparer  de Kindu, chef-lieu du district du Maniéma, et de Stanleyville, chef-lieu de la province du Haut Congo. Après avoir regroupé une importante force rebelle, le général OLENGA se dirigea vers Kindu par la route Lulimba-Kabambare et il prit Kasongo le 15 juillet.

Le 24 juillet suivant, Kindu tomba entre ses mains sans avoir à combattre grâce aux Dawa de la sorcière Mama Marie ONEMA qui monnayait ses services à la rébellion depuis le début de la révolte.

Pendant ce temps, Laurent-Désiré KABILA se rendait à Moba avec des Simba qu’il avait recruté à Albertville. Son intention était d’attaquer le port de Baudouinville, situé au bord du lac Tanganyika. Il comptait également s’emparer de la plaine d’atterrissage de Kamipini qui servait à amener des renforts et du ravitaillement à l’ANC et il envoya une trentaine de rebelles pour s’en emparer.

Cette piste d’aviation avait été construite par le fermier DE MAEGHT, propriétaire d’un vaste domaine. Les fermiers européens de la région furent avertis de l’attaque et ils se mirent en embuscade pour défendre leurs biens. Le camion transportant le peloton de Simba fut reçu à coups de fusils et Laurent-Désiré KABILA dut se contenter de Baudouinville où il entra le 18 juillet. Il n’y resta pas longtemps, car les Simba furent chassés de cette localité portuaire le 10 août par des policiers et des anciens gendarmes katangais débarqués des bimoteurs C-47 de la FATAC à Kamipini.

En quelques mois, une grande partie de l’est du Congo fut conquise par la rébellion et de nombreux militaires désertèrent les rangs de l’ANC pour rejoindre les Simba. Cet afflux de militaires décida le Comité National de Libération à proclamer la création de l’Armée Populaire de Libération Nationale. Le noyau de base fut constitué de déserteurs de l’ANC et de Simba recrutés en majorité parmi les Bafulero, Bavira et Babembe du Sud Kivu, les Baluba du Nord Katanga et les Atetela et Ankusu du Maniéma et du Sankuru. Par la même occasion, Nicolas OLENGA reçut le grade de lieutenant-général et le commandement de l’APL dont l’insigne fut une flèche et un gourdin croisés, surmontés par une machette. Le signe de ralliement et de salut des Simba était la main droite tendue à hauteur du coeur, paume vers le sol, mais le nouveau commandant en chef conserva l’insigne de l’ANC sur son képi recouvert d’une peau de léopard et il ajouta le casque du Génie sur ses barrettes.

Originaire du Sankuru et Atetela comme Patrice LUMUMBA, il n’avait aucune formation d’officier, mais il avait acquis une certaine influence dans la direction du mouvement « Jeunesses MNC/L » de sa région. Les tribus du Maniéma étaient sur pieds de guerre et un des chefs Simba annonça que les soldats de l’APL allaient s’emparer de Stanleyville, puis de Léopoldville et qu’après cela, ils attaqueraient l’Amérique !

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

 
©2008-2021 ORBS Patria Nostra - Tous droits réservés - Contact - Site réalisé par |iN| iNuage